Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Histoire-Géographie > Rencontre avec Mme Bella GRYNSZPAN
Par : A.HELARY
Publié : 11 février 2020

Rencontre avec Mme Bella GRYNSZPAN

INTERVENTION de Mme Bella GRYNSZPAN

Bella vivait dans Paris avec son père, sa mère et sa sœur. Elle avait 12 ans. Sa famille avait entendu parler d’une arrestation massive d’hommes adultes juifs. Son père s’est alors caché tandis qu’elle est restée chez elle avec sa mère et sa sœur.
Le lendemain, le 16 juillet 1942, les policiers français toquèrent à la porte et Bella, insouciante, ouvrit. Elle ne cessera de répéter qu’elle n’aurait jamais dû le faire. Les policiers les emmenèrent au Vélodrome d’hiver à Paris où elles sont restées sans manger, ni boire jusqu’à ce qu’un pompier ouvre les vannes d’eau. Au bout de quelques jours, des cars sont venus chercher toutes les personnes arrêtées pour les conduire au camp de Pithiviers puis à Drancy.
Bella et sa mère obtinrent une dérogation pour coudre des manteaux aux soldats nazis. Pour sa sœur, c’était trop tard. Elle était partie à Auschwitz…
Jeanne

Bella Grynszpan, née le 5 février 1930, rescapée du Vel d’Hiv a témoigné dans notre classe de 3e le jeudi 16 janvier. Elle nous a raconté le moment le plus difficile de sa vie. Elle nous a dit sans le moindre filtre « ils asphyxiaient les Juifs, brulaient leurs corps, puis prenaient les dents, les cheveux et les ongles pour s’en servir ». Elle a réussi à échapper à ça mais ce n’est pas le cas de sa grande sœur. Ce moment était très émouvant pour elle car elle nous a parlé de sa sœur Hadassah. Puis, elle a répété maintes fois cette phrase : « J’espère mes enfants qu’il restera une étincelle, une lueur de ce que je vous ai dit pour que vous puissiez à votre tour dire ce qu’il s’est passé car cela s’est produit et personne ne pourra dire le contraire. »
Simon

J’ai été très émue par l’intervention de Bella et j’ai beaucoup compatis à la perte de sa sœur. J’ai pris conscience de la gratuité et de l’horreur du conflit. Son témoignage était très touchant. Il était aussi très intéressant car on a pu apprendre beaucoup de choses à propos de la guerre et en particulier sur le sort réservé aux Juifs en France à travers son histoire.
Pour conclure, son témoignage va permettre à notre génération de ne pas oublier ce qui s’est passé auparavant et éviter que cela ne se reproduise.
Loulou

Elle a commencé à parler, elle tremblait, elle était émue, elle bégayait. J’ai tout de suite été captivé. Elle a parlé de sa famille, elle nous a montré une photo de sa sœur qui est morte à 15 ans à Auschwitz. J’étais choqué. Je ne pouvais pas imaginer qu’une chose aussi horrible était possible. Elle a raconté « les douches » et la solution finale. Je me suis mis à pleurer. Je n’ai même pas les mots pour décrire ce que j’ai ressenti. Je ressens encore des frissons quand j’écris ces lignes. Je fus horrifié.
J’ai trouvé ce témoignage très important car aujourd’hui je réalise vraiment que toutes ces horreurs étaient bien réelles.
Lucien

Retrouvez le témoignage complet : https://photos.app.goo.gl/DDcbCZdKZHHz3cqG8